Eco-Territoires : le développement durable au quotidien

Eco-Territoires soutien des entreprises favorisant le développement durable. Habitat, social, agriculture, alimentation : chaque secteur du quotidien peut être l’occasion d’investir dans des actions qui préservent l’environnement naturel et humain.
agriculture bio

Le Comptoir Bio de Charleville

Si  nous ne nous lançons pas tous dans la construction verte ou la conversion maraîchères au bio, nous pouvons tous soutenir l’agriculture biologique en favorisant les circuits courts de distribution alimentaires… tout en privilégiant une alimentation saine, comptoir biogoûteuse et parfois moins chère que dans les grandes chaînes de distribution. C’est l’une des actions de l’association Eco-Territoires, qui gère le comptoir bio de Charleville.

Ainsi le comptoir bio se veut-il un « rendez-vous citoyen », avec le développement de nouvelles façons de produire et de consommer, qui associent producteurs et consommateurs autour de plusieurs enjeux : l’écologie, la proximité, la solidarité, et enfin la consommation locale.

Les produits proposés par le comptoir bio sont ainsi le fruit d’une agriculture sans traitement chimique et sans OGM : « une agriculture qui mise sur l’homme et sa relation au vivant, une agriculture militante qui prend des risques à contre-courant du sens dominant. Choisir des produits locaux, c’est réduire le gaspillage énergétique, développer des emplois locaux, créer du lien social, limiter nos imports-exports qui concurrencent l’agriculture vivrière des pays du Sud » (site web de l’association Eco-Territoires).

Comment ça marche ?

Le système du Comptoir bio est comparable à celui d’un autre réseau de distribution locale, La Ruche qui dit Oui, implantée dans de nombreuses villes françaises. Plus souple que le système des amap dont il est complémentaire, il permet de commander directement sur internet les produits auprès de producteurs locaux, et de venir comptoir biochaque mercredi récupérer son panier, sans obligation d’achat : « Tous les mercredis, nous vous proposons un autre rendez-vous, celui des producteurs et consommateurs solidaires, pour une autre agriculture, une autre ruralité, un autre rapport ville-campagne, une autre alimentation, un autre rapport au vivant, et d’autres relations humaines ».

Le Comptoir bio se tient donc le mercredi de 17h à 19h, au siège de la Petite Brasserie ardennaise, chemin du vivier Guyon, en alternance avec le Café communal du Chesnois-Auboncourt. Lors de l’ouverture de la boutique en ligne, quelques jours auparavant, on choisit et commande ses produits… qui seront réglés sur place.

On pourra aussi y rencontrer les producteurs, qui proposent à la vente directe quelques-uns de leurs produits : un bon moyen de se faire une idée de leur qualité (pains et pâtisseries, légumes, confitures, articles issus du commerce équitable…). Au bout de la troisième commande, le consommateur est invité à adhérer à l’association du Comptoir bio pour seulement dix euros par an. On trouvera les détails des produits disponibles et les bons de commande en ligne sur le site web de l’association Eco-Territoires.

Eco-Territoires : le Pacte agriculture durable et l’Eco-construction

Eco-Territoires ne limite pas ses activités au Comptoir-Bio, et s’associe à divers projets concernant l’occupation du territoire, offrant notamment ses services pour des diagnostics d’agriculture durable : « Cette expérimentation a permis aux agriculteurs partenaires de connaître leur impact économique, social et environnemental sur leur exploitation ».

A l’agriculteur ensuite d’utiliser ces données pour améliorer ses performances ou se convertir au bio, ou encore en introduisant une nouvelle culture permettant d’utiliser moins d’engrais et de produits phytosanitaires. C’est ainsi qu’Eco-Territoires a participé au développement de la culture du chanvre dans la région, culture qui correspondait à ces critères économiques et environnementaux, tout en permettant le développement d’une filière de transformation locale et de commercialisation en circuit court.

Enfin, Eco-Territoires fait partie du collectif ECOCC : Eco-Construction et Citoyens, qui s’investit dans l’éco-construction, les énergies renouvelables et l’éco-développement, de part et d’autre de la frontière franco-belge. Avec cette idée que « repenser nos façons de faire, de produire, de construire, d’habiter, de nous déplacer, de consommer, nous permettra d’inventer les territoires de demain ». une belle ambition et des projets originaux, à découvrir en visitant le site web du collectif

http://eco-territoires.fr. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *