Des visages ardennais en pleine guerre

viagedardennais

Jusqu’au 28 septembre, les Archives départementales, le Musée Guerre et Paix et l’ONAC vous invitent à découvrir l’exposition Visages d’Ardennais dans la Grande Guerre.

Une année de commémorations

grandeguerreL’exposition est labellisée Centenaire. Elle n’est pas la seule et, dans tout le département, les commémorations marquent ce centième anniversaire pour cette région si durement frappée.

A Haybes, Givet, Margny, Thin-le-Moutier, Villers-Semeuse, Donchery, Sedan ou encore Rethel, partout des expositions, des conférences, des manifestations et des spectacles ravivent le souvenir de la « Der des ders ».

Les Archives départementales des Ardennes, l’ONAC 08 (Office national des anciens combattants et victimes de guerre), le Musée Guerre et Paix et le Comité départemental du tourisme ont décidé de présenter ce qu’était la vie quotidienne à Charleville dans cette exposition installée dans la vitrine du Conseil général.

Qu’y trouve-t-on ?

© Archives départementales des Ardennes.

© Archives départementales des Ardennes.

Plutôt que vers la politique ou l’administration, c’est avant tout vers les hommes et les femmes que l’exposition se tourne. En tout, une trentaine de destins brisés par l’histoire.

Des civils, des militaires, des Français, des Allemands, des hommes et des femmes de toutes les générations. La guerre n’a pas fait le tri dans ses victimes. Tout le département a été touché de près par ce qui reste comme l’une des heures les plus sombres de notre histoire. Cette exposition s’intéresse à tous, sans discrimination.

personal

© Archives départementales des Ardennes.

Des cartes postales, des journaux intimes, des carnets, des vêtements, des photographies…

Une partie de ces objets a été réunie grâce à la Grande collecte de 2013 qui invitait les Français à confiait aux archives « les traces de leur mémoire ».

Mais ce que réussit particulièrement bien l’exposition, c’est la résonance de ces objets sur les vies que l’on vous présente.

 Le concours des Petits artistes de la mémoire de la Grande Guerre

L’artiste Renefer avait réalisé un carnet (Belle Petite Monde) pour raconter la guerre à sa fille. C’est en partant de ce modèle qu’un concours original a été lancé.

bellepetiteOrganisé par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), le concours des Petits artistes de la mémoire de la Grande Guerre existe ainsi depuis 2006. « Aidés de leurs enseignants, les élèves choisissent un soldat de la Grande Guerre originaire de leur commune ou/et de leur famille et partent à la recherche des traces et des témoignages qu’il a laissés dans sa famille et au cœur des archives municipales ou départementales. » Un véritable travail d’enquêteur ou d’historien afin de mieux comprendre toutes ces vies, pour que l’histoire ne reste pas un concept flou oublié dans les méandres d’une frise chronologique.

Une partie des carnets ainsi réalisés sera présentée durant l’exposition. Et c’est un travail stupéfiant, mêlant l’expression écrite, le travail graphique et un ressenti humain.

L’exposition Visages d’Ardennais dans la Grande Guerre réussit ainsi à replacer les hommes dans l’histoire, à voir l’humain dans l’inhumanité du conflit. Une leçon d’histoire à travers des portraits de ces hommes et femmes que nous aurions pu être.

 

Vitrine du Conseil général
Place Ducale
08000 Charleville-Mézières
Tél. : 03 24 56 06 08

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>